En tant que parent, on se pose souvent la question: doit-on faire chambre à part entre les enfants ?

En tant que parent, on se pose souvent la question: doit-on faire chambre à part entre les enfants ?

Quels peuvent être les avantages et les inconvénients d’une chambre partagée ?

1.Les avantages de partager une chambre

L’enfant a besoin de se sentir en sécurité pour pouvoir faire une bonne nuit. C’est le cas lorsque plusieurs enfants partagent une chambre, ils se sentent entourés de bonnes personnes et font moins de cauchemars durant leur sommeil. En partageant leur chambre, leurs jouets, leurs vêtements et leur lit pour certain, les enfants apprennent à vivre en communauté et partager des valeurs essentielles comme le respect, le partage, la solidarité… Le fait de partager sa chambre permet également aux enfants d’avoir leurs moments entre eux sans le regard de leurs parents, les premières chamailleries apparaîtront mais c’est normal, petit à petit ils prendront l’habitude de prêter leurs jouets, s’entraider, etc… Au fil du temps, l’aîné va prendre un rôle protecteur envers ses (son, sa) petits frères et sœurs, une réelle complicité va donc apparaître entre eux malgré quelques chamailleries, qu’on ne pourra jamais empêcher en tant que parent.

 

2.Quelques inconvénients malgré tout, de partager une chambre

Lorsque l’aîné grandit, il peut avoir l’envie de se retrouver seul, le désir d’occuper sa propre chambre. A l’inverse le ou les cadets vont ressentir un manque car ils auront pris l’habitude d’avoir une présence, une certaine sécurité et une complicité, qui vont disparaitre d’un coup. Attention, des moments de jalousie peuvent naître lorsque la chambre est occupée par trois enfants. Par exemple, l’un d’entre eux peut se retrouver à l’écart à cause de son âge ou de son caractère. Il y a un risque de supériorité, il arrive que l’aîné prenne le rôle de ses parents en surveillant et interdisant les faits et gestes de sa petite sœur et/ou son petit frère. Il ne doit surtout pas prendre votre rôle de parent et se sentir responsable de son cadet. Dernier risque existant, les enfants rigolent beaucoup entre eux et ont beaucoup de mal à s’arrêter d’eux même. Cela à un impact sur la concentration lors des devoirs mais également lors du coucher : un enfant excité avant d’aller dans son lit, c’est très mauvais pour le sommeil.

Qui sommes-nous ?

à propos de Nuit d'Ange

Paiement 100 % sécurisé

Paiement 100 % sécurisé

Livraison

Livraison en France

Créer ton pack

Créer ton pack personalisé